L’alimentation de votre bébé à l’hôpital

L’alimentation de votre bébé à l’hôpital

Quel que soit le mode d’alimentation choisi, nous vous apporterons tous les conseils et le soutien nécessaire pour que vous puissiez réaliser votre projet. Dans les jours qui suivent sa naissance, votre bébé va perdre du poids, comme tout nouveau-né. Par la suite, il va grossir plus ou moins régulièrement. L’important c’est que son poids augmente sur une semaine et pas nécessairement chaque jour.

Les différents moyens pour alimenter votre enfant

La sonde gastrique

Du fait de leur immaturité digestive ou de leur petit poids, certains nouveau-nés peuvent être alimentés par le biais d’une sonde, allant de la bouche jusque dans l’estomac. Cette sonde apportera à votre bébé la quantité de lait dont il a besoin, en attendant qu’il acquière une succion efficace. La sonde gastrique est non douloureuse et n’empêche ni la mise au sein ni la prise de biberons.

Nouveau-né avec sonde pour alimentation

L’alimentation au sein ou au biberon

Les nouveau-nés prématurés acquièrent une succion déglutition efficace et coordonnée vers 34 semaines d’aménorrhée.

Si vous ne souhaitez pas allaiter, vous pourrez donner le biberon à votre enfant à partir de 34 semaines d’aménorrhée s’il est assez stable pour respirer.

Si vous souhaitez allaiter, des mises au sein vous seront proposées le plus tôt possible pour que votre bébé prenne ses repères. Au fur et à mesure de sa maturation, il arrivera de mieux en mieux à s’alimenter.

Les auxiliaires, les infirmières et les puéricultrices aidées des kinésithérapeutes et de la psychologue vous aideront tout au long de l’hospitalisation à le stimuler afin d’acquérir une autonomie sur le plan alimentaire.

L’allaitement maternel

allaitement

Si vous le souhaitez, même séparée temporairement de votre bébé vous pourrez allaiter votre bébé. Le lait maternel est l’aliment privilégié pour les nouveau-nés prématurés ou à terme. Vous pouvez vous adresser au personnel soignant ou aux cadres de santé du service.

Afin de favoriser la montée laiteuse, nous vous conseillons d’utiliser un tire-lait électrique de la maternité le plus tôt possible, toutes les 3 à 4 heures. Vous pouvez également tirer votre lait dans le service auprès de votre bébé.

Une fois rentrée à la maison, vous pourrez louer un tire-lait ; celui-ci est remboursé par la sécurité sociale et votre mutuelle ; dans ce cas n’hésitez pas à demander une ordonnance médicale à la maternité.

Notre objectif est que votre lait puisse être donné à votre bébé le plus tôt possible.